EFFICACITE DE L’AIDE AU DEVELOPPEMENT : LA SOCIETE CIVILE INVITEE A JOUER SA PARTITION

La question de développement est une question transversale aux différents Etats. Le développement pour être effectif a besoin d’être accompagné d’une aide. Dans cette optique, Le Partenariat Mondial pour une Coopération Efficace au service du Développement (PMCED) s’érige en baromètre en matière de progrès. Un atelier de validation du rapport de la collecte de données de la société civile sur le 3ème cycle de suivi du PMCED a réuni à Lomé, ce mercredi 15 mai, plusieurs acteurs.

Après un travail de terrain marqué par la collecte de données, il a été question pour la société civile de passer par un atelier et d’arriver à des prises d’initiatives concrètes pour une coopération efficace au développement.

La cérémonie d’ouverture de l’atelier de validation a connu la présence de M. Akpoto Coordonateur National du PMCED, les représentants de l’Union Européenne, des services techniques de l’Etat.

Sur dix (10) indicateurs d’évaluation, 7 ont fait objet de la phase indépendante de la société et déclinés en indicateurs structurels, notamment les mécanismes, les politiques, les programmes, les lois et cadres réglementaires. Ils se déclinent également en indicateurs de méthodes et indicateurs de résultats. Le processus de collecte indépendant de la société civile a connu la mise en œuvre d’activités, notamment, l’appropriation du questionnaire, la transmission et collecte des questionnaires, les séances de remplissage, les échanges avec les représentants du Gouvernement et du ministère de la planification et du développement, la phase d’entrevues avec les partenaires techniques et financiers.

Il s’agit d’un processus jalonnés par le travail abattu par un certain nombre d’acteurs. C’est ce qu’a tenté d’expliquer M. Francis Akpa point focal société civile PMCED. Il a soutenu le fait que les acteurs des Organisations de la Société Civile, entre autres, UONGTO, CNSC, FONGTO, CACIT ne se sont pas ménagés et ont participé au remplissage du questionnaire, en se rendant disponibles pour cette noble cause.

Rappelons qu’en matière d’aide au développement, 2011 a été une année capitale. En cette année, s’est tenu à Busan en Corée du Sud le forum sur l’efficacité de l’aide au développement.

Auteur de l’article : blognet

Laisser un commentaire