LA 2ÈME RÉUNION D’ÉVALUATION FREE ROAMING A LOME

 Lomé accueil du 23 au 24 juin 2018 la deuxième réunion  d’évaluation de la mise en œuvre du free roaming en Afrique de l’Ouest. C’est la deuxième réunion du genre après celle de Conakry en mars 2017 pour faire le bilan de la mise en œuvre du protocole d’Abidjan.

Photo de famille de la rencontre

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Deux  jours durant, les régulateurs et opérateurs venus des pays signataires du protocole d’Abidjan le Mali le Sénégal la Côte d’Ivoire le Burkina Faso le Cap-Vert la Guinée Conakry et le Togo) ferons le point sur l’état de la mise en œuvre du free roaming dans leur pays respectifs. Ils parleront également des difficultés qu’ils rencontrent sur les plans techniques économiques juridiques et commerciaux tout en proposant des solutions pour que l’initiative soit appliquée par tous « je suis convaincu que c’est dans le dépassement des clivages et dans l’ouverture à toutes les contributions que nous faisons de grands pas dans le sens de la victoire collective »

Organisée par l’autorité de régulation des Postes et Télécommunication et le ministère des Postes et de l’économie  numérique, cette réunion est un signe de l’importance qu’accordent non seulement les chefs d’états mais aussi l’engagement de divers acteurs dont les ARTP dans l’application des clauses de ce protocole.

Le free roaming selon ses initiateurs permet de supprimer les surtaxes sur les appels téléphoniques au cours des voyages hors des frontières et ainsi assouplir les coûts de communication trop élevé au cours de ces voyages. « La mise en œuvre du free roaming nous a donc permis d’établir la gratuité de la réception d’appel en situation de roaming dans l’espace considéré et la réduction très sensible des cours d’appel qui sont désormais indexées au tarif applicable aux usagers locaux » a clarifié madame Cina LAWSON la ministre des Postes et de l’économie numérique.

Auteur de l’article : blognet

Laisser un commentaire