TOGO: L’ARCEP MONTE AU CRENEAU ET FIXE AU RABAIS UNE NOUVELLE GRILLE TARIFAIRE, EXIGEE AUX OPERATEURS DE TELECOMMUNICATIONS

(BLOGNET): L’Autorité de Régulation des Communications Electroniques et des Postes (ARCEP) a mis fin au floue qui régnait dans les principes tarifaires des services de communications au Togo. C’est l’objet de la décision N*011/ARCEP/DG/21du 19Janvier 2021, notifié le même jour à TOGOCOM (Togo Télecom, Togo celulaire), MOOV AFRICA TOGO, GVA-TOGO, TEOLIS SA et CAFE INFORMATIQUE ET TELECOMMUNICATION. Dans un communiqué rendu public le 22 Janvier 2021, l’ARCEP édicte cinq mesures pour une «Tarification juste et raisonnable».

Pour permettre aux consommateurs d’orienter leur choix, l’ARCEP oblige les opérateurs à fixer un tarif de base en dehors des promotions par unité de valeur en FCFA pour une minute d’appel voix, un SMS, et par mégaoctets. L’autorité de régulation met fin à la validité des crédits de communications au-delà de laquelle le consommateur perd son crédit restant. Autrement dit, le crédit sur une carte SIM ne doit pas être considérer comme expiré tant que la SIM fonctionne. Le délai de tous les forfaits doit être raisonnable et doit être notifié aux clients. Les tarifs de transfert de crédit de compte à compte initialement fixés à 10% sont revus à la baisse (3%). En fin, l’accès du public au service d’assistance à la clientèle est facturé à 20f quel que soit la durée de l’appel.

L’ARCEP est dans sa mission de réglementer le secteur des télécoms. Elle avertit donc: « le non-respect de cette décision expose chaque contrevenants aux sanctions prévues à l’article31 de la loi sur les communications électroniques ainsi que dans son cahier de charge»

Auteur de l’article : blognet

Laisser un commentaire